Blog


- Concert anniversaire pour mes 15 ans de chanson !
- « Allez jouer dehors ! » :
livre-disque jeune public & spectacle en tournée

- « Allez jouer dehors ! » concert jeune public au festival d’Avignon
- Thomas Pitiot chante Vassiliu au Divan du Monde
- Tous au Zèbre !
- Transports Pitiot Père & Fils, Genèse
- La Place de l’autre : duo Thomas Pitiot / Batlik
- L’Océan Nomade
- L’année 2009
- Griot, janvier 2008
- Marcel est parti ; il s’est un peu enfui
- Ecrit de mars 2007
- Ecrit de janvier 2007
- Ecrits d’hiver
- Bonne fête, Glin-Glin
- Cité rouge
- Photo de classe, Lutte de classes
- L’Anthropologue de Seine-Saint-Denis
- Place de Clichy cherche République, désespérément !
- Écrit d’Automne : Couvre feu, feux follets, lait de vache, vache de ferme, ferme ta gueule…
- Écrit d’été : un portrait de Thomas dans « À fleur de Mots »
- Avril 2005
- Naissance du deuxième album

Ecrit de janvier 2007

Chers amis,

Ah ! C’est bien agréable de se retrouver sur cette petite page que j’ai eu un peu tendance à négliger ces derniers mois. Vous savez ce que c’est, les occupations, les contraintes de temps, les engagements ça et là ...etc. Je les entends d’ici ceux qui dénoncent la trahison, le désengagement et la couardise ; ceux qui à chaque début de mois se rendent sur mon site pour se délecter de ma prose approximative. Tous ces gens qui ont inscrit leur fidélité à l’indélébile encre virtuelle et qui se sentent aujourd’hui abandonnés !
C’est mal, je le reconnais. Vous savez ce que c’est les bonnes idées ; lorsque j’ai trouvé ce concept de « l’écrit par mois », j’étais tout excité. Ce lien régulier avec un public conscient et sensible, j’y tenais sincèrement ! Cette idée de m’adresser à vous sans l’artificielle et dénaturante médiatisation des gros organes de presse et de radio dans un rapport étroit et libre, j’y tenais ! Et voilà que j’ai brisé cette confiance......
Je suis méprisable. Je mériterais que vous vous déconnectiez dans l’instant.
J’ai été négligent et flemmard avec toutefois ce petit scrupule à chaque début de mois. Et cette petite voix pour me rappeler la triste réalité : « Alors petite baltringue ! Et ton engagement auprès de ton public ? C’est bien beau tes concepts à deux balles d’écrit par mois, mais en attendant, y’a oualou sur ton site, nada, que t’chi, rien du tout ! ». Malgré une insolence de ton évidente, cette petite voix a toujours fait preuve d’une fine analyse des réalités et d’une parfaite prise en compte de l’ensemble des éléments qui déterminent la nature d’une relation aux autres et au monde. Souvent ignorées et conspuées, les petites voix ont toujours œuvré à distiller des vérités dans des océans de désinformation et de manipulation massives des populations. Les petites voix n’ont jamais obtenu la reconnaissance méritée.
Aujourd’hui, et peut-être pour la première fois dans l’histoire de la chanson française, quelqu’un va publiquement rendre hommage sur un site officiel aux services rendus par les petites voix du monde entier, à commencer par MA petite voix.
« Petite voix qui m’écoute, je m’adresse à toi. Je reconnais publiquement que je suis une baltringue et que je n’ai pas honoré mon engagement de l’écrit par mois. Que cette année 2007 soit marquée par une refonte de ma relation avec mon public et que dorénavant je m’astreigne à cette rédaction mensuelle. Petite voix qui m’écoute, je te dois cette prise de conscience mature qui s’apprête à faire de moi quelqu’un d’aimant et de respectueux. Au nom de toutes les baltringues d’ici et d’ailleurs, petite voix, je t’adresse des remerciements fraternels ! ».

Bon, maintenant que les choses sont recadrées, on va pouvoir se dire des trucs un peu plus sérieux. Par exemple, bonne année à tous ! Il fallait bien que je la place quelque part cette histoire de bonne année. Ca fait dix jours que tout le monde me casse la tête avec ces conneries. A mon tour donc de vous adresser mes vœux de bonheur, d’amour, de réussite et de « j’sais pas quoi » pour l’année 2007.
Bon ça, c’est fait ! Ensuite...

Ah oui ! Vous savez quoi ? On commence l’enregistrement du troisième album.
Destination hautement exotique s’il en est ; la Haute-Normandie, Rouen. C’est là-bas que nous irons concocter ce disque pendant les mois de janvier et février. Quatorze chansons prévues ; on espère les retrouver toutes à l’arrivée. Une sortie d’album prévue en octobre 2007. Neuf mois à patienter ! Neuf mois, ça vous dit rien ? Allez, neuf mois voyons.....
C’est un petit bébé qui nous attend. Et ouais, le troisième disque, encore un accouchement.
J’espère qu’il n’aura pas une vieille tête. Par contre, j’aimerais qu’il hurle et qu’il réveille tout le monde au beau milieu de la nuit. Rendez-vous donc à terme....

Et puis y’a cette histoire de festival qu’on monte avec toute la bande. Le festival Aubercail qui aura lieu du 9 au 13 mai 2007 à Aubervilliers. Un festival de chansons « qui racontent quelque chose » et qui fassent chanter les gens le poing levé et la main dans celle du voisin.
Enfin, on vous en reparlera.

On sort aussi l’album du pote Laurent Madiot dans deux mois. Ca s’appelle « Le Bal des Utopies » et on est pas peu fier.
Voilà, et puis quelques autres projets d’ateliers d’écriture, de concerts en solo, en duo et avec tout le groupe, de fêtes, de manifestations, de nouvelles chansons à écrire, de soutien scolaire, d’élections au suffrage universel, de matches de foot avec les potes, d’amour ...etc. Encore une année de dingueries quoi !

Alors de gros bisous à tous et sincèrement, bonne année !

Thomas, chanteur dévoué.